Réservé aux abonnés

Les deux Corées à couteaux tirés

Séoul et Pyongyang négocient pour éviter un conflit armé, en plein exercice militaire américano-sud-coréen. Au Nord, la machine de propagande orchestre un climat de tension.
08 sept. 2015, 17:01
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_9387120.jpg

SÉBASTIEN FALLETTI

Tel George Bush à l'heure de la guerre d'Irak, la "dame de fer" de Corée du Sud a enfilé l'uniforme. Vêtue d'une tenue camouflage, la présidente Park Geun-hye a inspecté ses troupes vendredi, pour mieux afficher sa détermination face aux menaces de Pyongyang devant les caméras. Week-end martial sur la péninsule coréenne, "au bord de la guerre" , selon le régime de Kim Jong-un. Avec un furieux air de déjà-vu.

Le "leader suprême" a montré ses muscles en mobilisant l'Armée populaire de Corée (KPA) selon un art consommé de la mise en scène. Après avoir fixé un ultimatum de 48 h...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois