Les chiens ont la vie sauve

02 août 2015, 19:53
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Les chiens de Reconvilier ne devront désormais plus craindre d'être abattus si leurs propriétaires ne paient pas la taxe. Le Grand Conseil bernois a chargé hier le gouvernement d'abolir cette mesure inscrite dans une loi de 1903. Le législatif a accepté par 96 voix contre 21 et deux abstentions ce point figurant dans une motion du député UDC Thomas Fuchs. Pour le Parlement bernois, la sanction de l'abattage ne correspond plus aux spécificités de la société.

Le gouvernement bernois considère, lui, que la mise à mort des chiens pour cause de défaut de paiement de la taxe comme étant «clairement dépassée». Il veut revoir le paiement de la taxe dans le cadre de l'élaboration en cours d'une loi cantonale sur les chiens.

C'est l'article 4 de la loi cantonale de 1903 qui est à l'origine de la polémique qui touche Reconvilier depuis la fin de l'année dernière. En annonçant qu'il envisageait d'appliquer cette clause, le Conseil municipal a été inondé de messages de menaces et d'insultes du monde entier. ATS