Réservé aux abonnés

Une médaille qui doit servir de déclic

Le bronze mondial de Mujinga Kambundji sur 200 mètres à Doha prouve que tout est possible pour les athlètes suisses.
07 oct. 2019, 00:01
Mujinga Kambundji from Switzerland poses with a camel and the bronze medal of the women's 200 meters race during the IAAF World Athletics Championships, in the sand dunes near Doha, Qatar, Sunday, October 6, 2019. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) QATAR WORLD ATHLETICS CHAMPIONSHIPS

L’inattendue médaille de bronze cueillie par Mujinga Kambundji sur 200 m aux Mondiaux de Doha doit agir comme un déclic pour l’athlétisme suisse. L’exploit de la Bernoise n’a rien d’un mirage. Elle a prouvé que tout était possible, même sur la scène internationale, même en sprint.

«Avant, quand tu faisais du sprint, on te disait toujours ‘c’est difficile, tu n’as presque aucune chance de faire une médaille ou même une finale’. Je suis contente d’avoir pu montrer grâce au chemin que j’ai parcouru que c’était faisable», a souligné Mujinga Kambundji.

Confiance, le maître-mot

Grâce notammen...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois