Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Thomas Lüthi rate la victoire de peu

21 juin 2010, 12:10

Thomas Lüthi est passé à un cheveu de son premier succès dans la catégorie Moto2. Le Bernois, revenu du diable vauvert après un départ manqué, a fini deuxième dans le sillage de Jules Cluzel. Le Français ne l'a doublé que dans le dernier tour. Handicapé par un envol totalement raté (17e après le premier tour), Thomas Lüthi a une nouvelle fois dû opérer une folle remontée sur ce tracé anglais qui n'avait plus été parcouru par le championnat du monde motocycliste depuis 24 ans. Grâce à cet excellent résultat, le Bernois s'est placé parmi les prétendants au titre mondial de la catégorie - il est troisième à 22 unités de l'Espagnol Toni Elias, dixième à Silverstone -, cinq ans après son triomphe en 125 cm3.

Dixième à dix rondes du drapeau à damier, septième au passage suivant sur la ligne, puis quatrième alors qu'il ne restait que six tours à boucler, «Tom-Tom» a pris la tête à une quinzaine de kilomètres du but. Leader de la course, il a finalement cédé dans les derniers hectomètres sous la pression de Cluzel. Le Français l'a emporté pour... 0''057. «C'est dommage, j'aurais voulu gagner», pestait Thomas Lüthi. «Je suis toutefois très heureux de cette deuxième place, qui me permet de me remettre en selle au championnat. J'ai glissé dans le dernier tour et Cluzel a pu me doubler. Ensuite, je n'ai jamais trouvé l'ouverture.»

Dominique Aegerter n'est pas en reste. L'autre Bernois de la nouvelle catégorie Moto2 a pris le neuvième rang final. Il s'agit du meilleur classement de «Domino» dans la catégorie. «Dès mes débuts sur cette piste j'étais bien, même en qualifications. Je suis très content, il me faut continuer sur cette voie», s'est-il réjoui.

Randy Krummenacher n'a pas été en reste. Le Zurichois a réussi une honorable septième place lors de l'épreuve des 125 cm3. Il pointe à la huitième place du championnat, avec 39 points.

En motoGP, libéré de la présence de son coéquipier chez Yamaha Valentino Rossi (fracture de la jambe), Jorge Lorenzo s'est ouvert un boulevard en direction du titre mondial, après avoir survolé l'épreuve britannique. /si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias