Zurich: Elle avait laissé mourir son bébé dans une poubelle: 18 mois avec sursis

Une jeune femme de 25 ans écope d'une peine de 18 mois avec sursis pour infanticide. En 2016, elle avait laissé mourir son nouveau-né dans une poubelle.
04 oct. 2017, 19:14
La coupable écope de 18 mois de prison avec sursis et devra suivre une thérapie.

La justice zurichoise a condamné mercredi une jeune femme de 25 ans à une peine de 18 mois avec sursis pour infanticide, assortie d'une thérapie. A la naissance de sa fillette en janvier 2016, la prévenue a mis le bébé dans une poubelle, couvert de vêtements. Le nouveau-né est mort ainsi dans une armoire.

L'accusée avait "nié ou ignoré" sa grossesse, a conclu le président du Tribunal de district de Horgen (ZH). A la mi-janvier 2016, elle a pourtant mis au monde un bébé dans la salle de bain de l'appartement de ses parents. Elle a coupé elle-même le cordon ombilical avant de se débarrasser du nouveau-né.

La jeune femme dispose d'une formation dans le domaine de la santé et travaille aujourd'hui aux aides et soins à domicile pour des personnes âgées. Elle a déclaré au tribunal qu'elle ne savait pas pourquoi elle avait agi ainsi. Aujourd'hui encore, elle se rend deux fois par semaine sur la tombe de sa fillette.

Thérapie contraignante

L'accusée a entamé une psychothérapie après son acte, mais elle y a mis un terme en novembre 2016 et ne prend plus de médicaments. Elle devra pourtant se soumettre à un nouveau traitement et s'y tenir. Le tribunal en a décidé ainsi sur la base d'une expertise psychiatrique. La thérapie ambulatoire ne prendra fin que lorsque le thérapeute le décidera.