Réservé aux abonnés

Visage inspecté par une machine

L’aéroport a mis en service ses détecteurs de visage.
28 sept. 2017, 00:30
Journalisten testen die automatisierte Passkontrolle anlaesslich der Pressekonferenz am Flughafen Zuerich, aufgenommen am Mittwoch, 27. September 2017. (KEYSTONE/Ennio Leanza) SCHWEIZ MK FLUGHAFEN AUTOMATISIERTE PASSKONTROLLE

La police cantonale zurichoise a inauguré hier des portiques automatiques de reconnaissance faciale pour contrôler les passeports des passagers. En arrivant devant l’installation, le voyageur doit déposer son sésame sur un support capable de lire la puce du document. Une fois enregistré, il peut s’avancer vers la caméra. Une photo du visage est alors réalisée. Si tout est en ordre, le portillon s’ouvre.

«Pour les passagers, il s’agit surtout d’un gain de temps», souligne, Ueli Zoelly, chef de la police de l’aéroport. Quant aux données enregistrées, elles sont effacées systématiquement, une fois...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois