Réservé aux abonnés

Viola Amherd n’a pas encore décollé

21 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13278919

La gauche d’un côté, le centre et la droite de l’autre. Un grand classique de la politique fédérale s’est achevé, hier, au Parlement, la majorité bourgeoise acceptant, en votation finale, l’achat de nouveaux avions de combat pour six milliards de francs. Soulagée, l’armée? Loin de là. Le Département fédéral de la défense va continuer à trembler pendant des mois.

Car le plus dur reste à faire: gagner la votation populaire de l’automne 2020, qui fera suite au référendum de la gauche et des milieux antimilitaristes. Rien n’est acquis, et la peur demeure vivace. Dur de l’oublier: en 2014, le souver...