Vente de billets Knie: Viagogo a usé de méthodes déloyales

Le Tribunal fédéral a rejeté vendredi le recours de Viagogo contre le tribunal de commerce saint-gallois. La plateforme de vente en ligne n’aura plus le droit d’indiquer le nombre de billets encore disponibles ou d’afficher «complet» sans préciser que des places sont encore disponibles sur Ticketcorner.
12 nov. 2021, 12:00
Le crique Knie avait déposé une plainte auprès du tribunal de commerce de St-Gall.

La plateforme en ligne Viagogo a appliqué des méthodes déloyales lors de la vente de billets pour des représentations du cirque Knie. Le Tribunal fédéral rejette le recours de la société genevoise contre une décision de la justice saint-galloise.

A lire aussi: Victoire partielle du cirque Knie face à la billetterie de Viagogo

Dans un arrêt publié vendredi, la 1ère Cour de droit civil retient plusieurs violations de la loi sur la concurrence déloyale. Ainsi Viagogo indiquait sur sa plateforme que les billets pour certaines représentations étaient épuisés. Mais le vendeur omettait de préciser qu’il s’agissait seulement de son contingent de billets et non de ceux proposés sur les points de vente officiels.

En outre, la plateforme mentionnait des catégories de prix et des plans de place qui ne correspondaient pas à ceux du cirque Knie. Selon le Tribunal fédéral, ces différences constituent une entrave à une comparaison effective des prix par le client.

Augmentation du prix

Les juges de Mon Repos constatent aussi que le prix à payer augmentait progressivement pendant le processus d’achat sans qu’un prix total compréhensible ne puisse être déduit au moins à la fin. Une telle manière de procéder n’est pas équitable non plus.

Enfin, les visiteurs de la plateforme étaient importunés sans cesse par des fenêtres pop-up qui les informaient que les billets choisis étaient l’objet d’une forte demande et qu’ils devaient se décider rapidement. Ils ne pouvaient pas se rendre compte que cela ne valait que pour les billets disponibles chez Viagogo. Pour le Tribunal fédéral, les clients étaient ainsi poussés à un achat précipité.

Les juges fédéraux confirment ainsi un arrêt rendu par le Tribunal du commerce du canton de Saint-Gall en février dernier. Ce dernier a interdit à Viagogo de continuer à user de ces méthodes sous peine de sanction pénale. Le cirque Knie avait porté plainte contre la plateforme en octobre 2018. (arrêt 4A_314/2021 du 27 octobre 2021)