Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Vent favorable à la gauche pour le deuxième tour aux fédérales

La droite part désunie pour le second tour dans la plupart des cantons et elle se tire dans les pattes.

27 oct. 2015, 00:38

Les luttes farouches auxquelles se livre la droite devraient profiter à la gauche lors des seconds tours de l’élection au Conseil des Etats. De Genève à Zurich, en passant par Vaud et Fribourg, l’UDC, le PLR et le PDC ne parviennent pas à faire front commun, risquant d’éparpiller des voix en faveur du camp adverse.

Les rapports de forces se sont passablement décantés depuis le premier tour du 18 octobre. La désunion de la droite devrait permettre au PS et aux Verts de confirmer leurs mandats de la législature précédente, voire de s’emparer d’un siège supplémentaire.

Divisions à Genève

A Genève, le centre-droit et la droite n’ont pas réussi à former une liste commune. Ils en présentent deux concurrentes, une UDC-MCG avec Yves Nidegger et Eric Stauffer, et une autre, de l’Entente, avec Benoît Genecand (PLR). Cette configuration résulte du refus absolu du PDC de faire alliance avec l’UDC et...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias