Uri: 14 moutons probablement tués par un loup ce weekend

14 moutons ont été tués ce weekend sur un alpage uranais. Si les analyses doivent encore formellement identifier le coupable, le loup est évidemment pointé du doigt.
07 août 2015, 15:31
Le loup explore l'Arc jurassien.

Quatorze moutons ont péri durant le week-end sur un alpage à Isenthal (UR), attaqués sans doute par un loup. Ce dernier aurait porté deux attaques sur le même troupeau en quelques jours. Il pourrait s'agir du canidé qui a sévi une semaine plus tôt à Emmetten (NW).

La première attaque sur le troupeau uranais de 207 moutons s'est produite entre jeudi soir et samedi matin, le second dans la nuit de dimanche à lundi, indique mardi le garde-chasse Oskar Bissig. Ce dernier confirme une information révélée par la Neue Urner Zeitung.

Les morsures découvertes sur les animaux morts montrent de manière quasi certaine que les deux attaques sont le fait d'un loup. Une analyse de l'ADN doit encore en apporter la preuve.

Plusieurs animaux sont encore portés disparus ou n'ont pas encore pu être comptés, suite aux deux attaques. Les 14 moutons tués appartiennent à six différents propriétaires. Ils se trouvaient dans un pâturage clôturé. Aucune mesure particulière de protection n'avait été prise. Une telle démarche est désormais à l'étude. En attendant, le troupeau va être emmené sur un autre alpage.

Le 5 juin dernier, une attaque similaire est survenue à Emmeten (NW), commune proche d'Isenthal, située elle aussi sur les bords du lac des Quatre-Cantons. Huit moutons avaient péri. La veille, un automobiliste avait photographié un loup à Isleten (UR), localité proche elle aussi de la frontière entre Uri et Nidwald.