Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Unia et le personnel de Merck Serono lancent une pétition

Le syndicat Unia et les employés de Merck Serono se mobilisent pour lancer une pétition à Genève.

09 mai 2012, 11:15
La mobilisation du personnel de Merck Serono se poursuit à Genève. Le syndicat Unia et les employés ont lancé mercredi une pétition s'opposant aux suppressions de postes annoncées le 24 avril par le groupe allemand.

La mobilisation du personnel de Merck Serono se poursuit à Genève. Le syndicat Unia et les employés ont lancé mercredi une pétition s'opposant aux suppressions de postes annoncées le 24 avril par le groupe allemand.

La pétition affirme que ce sont plus de 1500 postes de travail, en comptant les employés des entreprises sous-traitantes et les temporaires, qui seront sacrifiés sur l'autel du profit à Genève.

Les signataires témoignent de leur solidarité avec les employés des sites touchés et appellent les autorités politiques à intervenir "pour arrêter ce scandale d'entreprises qui licencient alors qu'elles réalisent d'énormes bénéfices".

Une nouvelle assemblée générale du personnel aura lieu jeudi après-midi, suivie d'un défilé et d'une manifestation devant le Grand Conseil genevois. Des actions plus dures sont prévues la semaine prochAine, si le délai de consultation n'est pas prolongé au-delà du 16 mai, a prévenu Unia.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias