Réservé aux abonnés

Une peine de 18 ans requise contre le mari avide d'argent

Il avait commandité le meurtre de sa riche épouse.

07 oct. 2014, 00:01
data_art_8453150.jpg

Le procureur Johan Droz a requis hier une peine de 18 ans de prison à l'encontre du mari qui a tenté d'assassiner sa femme en février 2012 à Chêne-Bougeries (GE) en utilisant les services d'un tueur. Pour ce dernier et pour deux autres protagonistes de l'affaire, il a réclamé devant le Tribunal criminel de Genève des peines de 16 ans, 15 ans et 13 ans de prison.

Le représentant du Ministère public a décrit le mari comme le maître à penser du projet criminel. Selon lui, l'homme de 57 ans a agi avec lâcheté et par appât du gain. Il a fait le choix de priver ses propres enfants de leur mère. Il ...