Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés 8

Une météo délirante de contrastes

Douceur en Suisse, alors qu'ailleurs, ciel et thermomètres se déchaînent .

08 janv. 2014, 00:01
data_art_7684106.jpg

Alors qu'un froid polaire fige les Etats-Unis, que les éléments se déchaînent sur les îles Britanniques et la côte atlantique, c'est une douceur printanière qui baigne la Suisse, à l'image des 16°C mesurés hier par MeteoNews du côté de Mervelier (Jura). Trois situations aussi différentes qu'intimement liées, comme le confirme Martin Beniston, directeur de l'Institut des sciences de l'environnement de l'Université de Genève.

"Si l'on prend la situation d'un point de vue global, nous avons affaire à deux grandes masses d'air. Une première positionnée au nord et alimentée par des courants froids d'origine polaire et une deuxième, plus chaude, alimentée par des courants tropicaux" , explique le professeur. "Deux masses qui ont tendance à se rencontrer, mais sans se mélanger, c'est le front polaire." Un front, associé aux jets streams (ces puissants vents de hautes altitudes), qui oscille avec plus ou moins d'amplitude, faisant souffler le chaud et le froid...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias