Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Une femme alémanique pourrait remplacer Yves Rossier

La liste des papables circule déjà pour reprendre le poste de Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères.

23 août 2016, 00:19
ARCHIV - ZUM RUECKTRITT ALS STAATSSEKRETAER IM EIDGENOESSISCHEN DEPARTEMENT FUER AUSWAERTIGE ANGELEGENHEITEN (EDA) STELLEN WIR IHNEN DIESES ARCHIVBILD VON YVES ROSSIER ZUR VERFUEGUNG - Yves Rossier, Secretaire d'Etat Departement federal des affaires etrangeres (DFAE), s'exprime lors d'une conference de presse sur le theme “Le role de la Suisse et la gouvernance mondiale“, au Club suisse de la presse, ce mercredi 17 decembre 2014 a Geneve. (KEYSTONE/Martial Trezzini) SCHWEIZ YVES ROSSIER RUECKTRITT

Les couloirs doivent bruisser de rumeurs au Palais des nations, à Genève, où tous les ambassadeurs suisses sont réunis pour leur conférence annuelle. Lequel d’entre eux est prêt à quitter les salons feutrés de la diplomatie pour le poste, très exposé, de secrétaire d’Etat aux affaires étrangères ?

Les noms des potentiels successeurs d’Yves Rossier, dont la démission a été annoncée vendredi, circulent déjà dans la presse alémanique. La nomination sera mise au concours à la fin du mois et le conseiller fédéral Didier Burkhalter présentera son choix cet automne à ses collègues du gouvernement, qui devront l’avaliser.

Plusieurs voix au sein du parlement et du sérail diplomatique s’élèvent pour réclamer une femme. Le ministre n’est entouré que d’hommes à la tête du département des affaires étrangères (DFAE) et les femmes n’occupent que 20% des postes de cadres supérieurs. Il y a donc «une forte pression» pour nommer une diplomate,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias