Réservé aux abonnés

Un triste faux départ

28 oct. 2020, 00:01
People wearing face masks to protect of the COVID-19 in Bellinzona, Canton Ticino, Switzerland, Tuesday, October 27, 2020. Ticino government decrees that masks must be worn outdoors from Tuesday onwards, if the minimum distance of 1.5 meters to other people cannot be maintained. (KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari) ArcInfo

C’est raté. Les responsables politiques se contorsionnent pour affirmer le contraire, mais les faits sont là: la Suisse a complètement manqué son approche de la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. Au rythme actuel, les soins intensifs hospitaliers seront pleins dans deux semaines, des restrictions et de lourdes pertes guettent plusieurs secteurs économiques, des emplois sont sur le balan, et l’inquiétude se répand dans la société. Pis, les décès augmentent (seize annonc&eac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois