Un Suisse restitue au Pérou quatre objets précolombiens

Quatre objets précolombiens datant du 14e/15e siècle ont été restitués au gouvernement péruvien mardi, lors d'une cérémonie officielle dans les locaux de l'Office fédéral de la culture (OFC) à Berne. Les quatre céramiques ont été rendues volontairement par un privé suisse, a indiqué l'OFC dans un communiqué.

21 août 2012, 16:38
De nombreux objets du patrimoine précolombien ont quitté le Pérou illégalement. Une liste rouge en dresse la liste.

Un Suisse a restitué volontairement quatre céramiques du 14e/15e siècle au Pérou. Une cérémonie de restitution a eu lieu dans les locaux de l'Office fédéral de la culture (OFC) à Berne.

La cérémonie de restitution s'est déroulée en présence du directeur de l'OFC Jean-Frédéric Jauslin et de l'Ambassadeur du Pérou en Suisse Juan Carlos Gamarra Skeels.
 
Les quatre objets, dont la provenance est inconnue, peuvent être rattachés à la culture Chancay, renommée particulièrement pour ses figurines de céramique, explique l'OFC, qui suppose que ces objets viennent des environs de la ville de Huacho. Ils ont été apportés en Suisse en 1973.
 
Liste rouge
 
Les quatre céramiques font partie du patrimoine culturel et archéologique péruvien, protégé par la loi, souligne l'OFC. Et d'ajouter que ce type de biens est fortement touché par le pillage et le commerce illicite, raison pour laquelle le Conseil international des musées (ICOM) a établi en 2007 une "Liste rouge des antiquités péruviennes en péril".
 
Cette liste, qui s'adresse aux musées, collectionneurs et marchands d'art, mais aussi aux douaniers et aux policiers, a pour vocation de faciliter l'identification d'objets susceptibles d'avoir été exportés illégalement du Pérou.
 
En outre, Berne a passé en 2006 un accord bilatéral avec Lima, facilitant la collaboration directe entre les deux pays dans le combat qu'ils mènent contre le trafic illicite des biens culturels. L'accord devrait entrer en vigueur une fois que le Pérou l'aura officiellement ratifié.