Un phénomène en fort recul

La Suisse est, avec les Pays-Bas, le pays d'Europe qui compte le moins de mères adolescentes. Pour mille femmes âgées de 15 à 19 ans, le nombre de naissances oscille autour de quatre enfants.

17 janv. 2006, 12:00

Le taux de fécondité adolescente, qui était de 16 pour mille en 1971, a fortement diminué en Suisse depuis lors, selon une étude de l'Office fédéral de la statistique. Cette baisse s'explique par une meilleure utilisation des moyens contraceptifs et par l'apparition du sida dans les années 1980.

Minorités ethniques

En Suisse comme ailleurs, les mères adolescentes sont plus nombreuses parmi les minorités nationales ou ethniques. Le taux est très élevé chez les ressortissantes de pays non membres de l'Union européenne, comme la Turquie, et chez les Africaines.

Les mères adolescentes sont plus nombreuses chez les catholiques que les protestantes, surtout parmi les étrangères. Mais c'est parmi les musulmanes que le taux de naissances avant 20 ans est le plus fort. /ats