Un jeune homme se tue après un saut en parachute près de Bienne

02 août 2015, 18:45

Un Vaudois de 18 ans est décédé aujourd'hui en fin de  matinée lors d'un saut en parachute sur l'aérodrome de Kappelen, près de Bienne. Selon les premiers éléments, ni son parachute principal ni celui de secours ne se sont ouverts après qu'il a sauté  de l'avion.

Alertés vers 11h10, les services de secours ont retrouvé le corps  sans vie du parachutiste, a indiqué la police cantonale bernoise.  Celle-ci ne connaissait pas encore l'altitude à laquelle le jeune  homme a sauté ni les raisons pour lesquelles ses parachutes ne se  sont pas ouverts. Une enquête a été ouverte.

Le jeune homme participait à un cours de parachutisme organisé  par une entreprise civile sur mandat de l'armée. Il s'agit d'une  formation qui permet d'obtenir un brevet civil et qui est  obligatoire pour intégrer l'école de recrues d'éclaireurs  parachutistes, a précisé à l'ATS Laurent Savary, porte-parole des  Forces aériennes suisses.

Les cours sont donnés sur différents aérodromes par des sociétés  certifiées par la Fédération suisse de parachutisme. Une grande  partie des frais sont toutefois pris en charge par la Confédération.

Lors du premier cours, d'une durée de deux semaines et auquel  prenait part le jeune homme décédé, les participants suivent une  formation théorique et pratique et font leurs premiers sauts. Lors  du second cours, également d'une durée de deux semaines, ils  obtiennent leur brevet.

Chaque année, quelque 300 jeunes s'annoncent auprès des Forces  aériennes pour suivre cette formation, a indiqué M. Savary. Après  une sélection médicale et sportive, seuls 90 d'entre eux sont  autorisés à suivre le premier cours. Au second, ils ne sont plus que  60 et au terme de celui-ci seuls 35 environ peuvent entrer à l'école  de recrues d'éclaireurs parachutistes.

Mardi dernier, une recrue de cette école est décédée lors d'un  saut en parachute effectué à Altenstadt en Allemagne. Un autre  militaire a été blessé. Selon les premiers éléments de l'enquête,  une collision entre les deux parachutistes est à l'orginie du drame.

Après le choc, les deux hommes, qui bénéficiaient d'une grande  expérience dans le parachutisme, sont tombés ensemble. Les raisons  qui ont provoqué la collision ne sont par contre pas encore connues. /ats