Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un accord en perspective

20 mai 2011, 11:21

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, s'est entretenu hier à Berne avec la présidente de la Confédération, Micheline Calmy-Rey. A l'issue de leur rencontre, Guido Westerwelle s'est dit confiant quant à un aboutissement prochain des pourparlers sur la fiscalité.

Les négociations en vue de l'introduction d'un impôt libératoire «avancent bien», a expliqué de son côté la ministre suisse des Affaires étrangères. Les deux Etats devraient en principe signer un accord d'ici les vacances d'été. Le système d'un impôt libératoire à la source prévoit que les banques remettent aux autorités suisses une taxe prélevée sur les comptes de leurs clients étrangers. La Confédération se charge ensuite de transmettre ces recettes à l'Etat d'origine des clients concernés. Grâce à ce procédé, les banques pourraient continuer de taire les noms des titulaires de comptes.

Par ailleurs, le différend entre les deux voisins concernant le bruit du trafic à l'aéroport de Zurich semble assez loin d'être réglé. Il reste encore beaucoup de chemin à faire avant de parvenir à une solution, a affirmé le ministre allemand. / ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias