Transports: Coop, Migros et 5 autres sociétés suisses vont créer un réseau de distribution d'hydrogène

Le carburant de demain sera-t-il électrique, hybride, à gaz, à hydrogène? Pour les géants Coop et Migros, c'est cette dernière technologie, qui n'émet que de la vapeur d'eau, qui semble tenir la corde. Avec 5 autres sociétés, ils vont développer un réseau de stations-service et faire rouler leurs camions avec cette technologie d'ici 2023.

18 mai 2018, 11:28
Coop avait inauguré la première station à hydrogène en 2016 (archives).

Sept sociétés suisses, dont Coop et Migros, ont décidé de miser sur l'hydrogène. Elles ont fondé une association en vue de créer un réseau national de stations-service.

Avia, Coop, Coop Mineraloel, Migros, Migrol, Agrola et Fenaco comptent alimenter leurs véhicules avec de l'hydrogène d'ici 2023. "L'opération de ravitaillement ne dure que quelques minutes et les autonomies atteignent d'ores et déjà 600 kilomètres et plus", lit-on vendredi dans un communiqué. Et plutôt que des gaz d'échappement, un véhicule fonctionnant à l'hydrogène émet de la vapeur d'eau.

 

 

En octobre 2016, le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa) avait mis en service à Dübendorf (ZH) la première station à hydrogène avec une pression adaptée aux voitures (700 bars). Un mois plus tard, Coop inaugurait à Hunzenschwil (AG) la première station-service à hydrogène publique de Suisse.

 

 

Ensemble, les sept entreprises associées exploitent plus de 1500 stations-service et disposent d'environ 1700 poids lourds. Elles se disent en mesure de gérer conjointement le développement d'une infrastructure de distribution d'hydrogène à l'échelon national. Une flotte de dix camions permet déjà d'exploiter économiquement une station d'approvisionnement en hydrogène, selon le communiqué. Les particuliers auront aussi accès à cette énergie.