Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Syrie, le désastre humanitaire

En quatre ans, le conflit a gagné en complexité et aucune issue n'apparaît.

16 mars 2015, 00:01
data_art_8938049.jpg

philippe villard

Pourquoi consacrez-vous un colloque aux réfugiés?

Cinq millions de réfugiés syriens sont à l'étranger. Il faut y ajouter sept millions de déplacés à l'intérieur du pays. Dans un pays de 23 millions d'habitants, c'est plus de la moitié de la population qui a changé de "domicile" en quatre ans de conflit. Il s'agit de la plus grande crise humanitaire depuis 1945.

J'ai parcouru les camps de réfugiés en Turquie, au Liban, en Jordanie. J'ai discuté avec des représentants d'organisations non gouvernementales et des conseillers diplomatiques français. Il est fondamental pour moi de rappeler leur misère et leur détresse au monde.

Où vont ces réfugiés?

Le Liban qui compte 4 millions d'habitants accueille déjà deux millions de Syriens. C'est pourquoi il a imposé un visa aux réfugiés. La Jordanie a bloqué sa frontière depuis longtemps donc les réfugiés passent clandestinement.

Quant à la Turquie, elle accueille quelque 1,5 million...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias