Soudan : enlèvement d'une Suissesse dans la région du Darfour

Une humanitaire suisse, collaboratrice avec les Nations Unions, a été enlevée au Darfour, région de l'ouest du Soudan. Plusieurs humanitaires ont été enlevés dans cette région ces dernières années, mais c'est le premier cas depuis que l'ONU a commencé à réduire ses troupes de Casques bleus sur place.
08 oct. 2017, 22:48
/ Màj. le 08 oct. 2017 à 23:05
Le président Omar el-Béchir affirme depuis quelques mois que la guerre est terminée au Darfour, ce que contestent des organisations de défense des droits de l'Homme. (archives Keystone)

Une humanitaire suisse a été enlevée au Darfour, région de l'ouest du Soudan déchirée par la guerre, ont annoncé dimanche les autorités suisses et une responsable de l'ONU. Vivant de longue date dans le pays, elle collaborait avec les Nations Unies.

Selon des informations relayées sur les réseaux sociaux, elle travaillait pour une ONG suisse qui aide des enfants.

Plusieurs humanitaires soudanais et étrangers ont été enlevés au Darfour ces dernières années, mais il s'agit du premier enlèvement depuis que l'ONU a commencé en juin à réduire ses Casques bleus dans cette grande région en proie à un conflit meurtrier depuis des années.

Dans un courriel, le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) a affirmé être "au courant du cas d'une Suissesse kidnappée au Soudan (Darfour)", ajoutant que les représentants helvétiques étaient "en contact avec les autorités locales".

 

 

Enlevée près de son domicile

La Suissesse, qui a vécu au Soudan pendant plusieurs années, a été "enlevée la nuit dernière par des hommes armés non identifiés près de son domicile dans le centre de recherche agraire à Al-Facher", a dit la responsable de l'ONU à Khartoum.

Elle ne "faisait pas partie du personnel de l'ONU mais était engagée dans une série de collaboration avec les activités de l'ONU", a-t-elle précisé. "Nous espérons un règlement positif de cette affaire", a ajouté la responsable de l'ONU.

 

>> À lire aussi: Soudan du Sud: six travailleurs humanitaires tués dans une embuscade

 

Plusieurs kidnappings

Plusieurs humanitaires soudanais et étrangers ont été enlevés ces dernières années dans le Darfour, une région où des insurgés issus de minorités ethniques, s'estimant marginalisés, ont pris les armes en 2003 contre le pouvoir de Khartoum, aux mains de la majorité arabe.

Ce conflit a fait près de 300'000 morts tandis que 2,5 millions de personnes ont été déplacées, selon l'ONU.

Le président Omar el-Béchir affirme depuis quelques mois que la guerre est terminée au Darfour, ce que contestent des organisations de défense des droits de l'Homme.