Sondage: les Verts ont-ils droit à un siège au Conseil fédéral?

Le 11 décembre, Regula Rytz, présidente des Verts suisses, tentera de faire son entrée au Conseil fédéral. Pour bousculer la formule magique, la Bernoise visera le siège du PLR Ignazio Cassis. La quatrième force politique du pays peut-elle légitimement entrer au gouvernement? Oui, non, doit-elle patienter comme l’UDC l’a fait avant elle? Répondez à notre sondage.

02 déc. 2019, 13:13
/ Màj. le 07 déc. 2019 à 09:18
Die Gruene Kandidatin Regula Rytz, zur Strategie der kommenden Bundesratswahlen, anlaesslich eines Point de Presse, der Gruenen Schweiz nach der Fraktionssitzung, am Freitag 22. November 2019 in Bern. (KEYSTONE /Marcel Bieri)

Mercredi 11 décembre, l’Assemblée fédérale pourrait élire pour la première fois de l’histoire suisse une Conseillère fédérale écologiste. La Bernoise Regula Rytz a annoncé le 21 novembre dernier qu’elle était candidate à un poste au gouvernement. Le lendemain, son parti annonçait qu’il la soutenait. Depuis, les partis bourgeois ont affiché leur désapprobation. S’ils reconnaissent la légitimité acquise par les Verts lors des récentes élections fédérales – ils sont désormais la 4e force politique du pays devant le PDC – ils ne veulent pas bousculer la formule magique ou souhaitent qu’ils fassent leurs preuves avant de revendiquer une place à l’exécutif national. 

Et vous, qu’en pensez-vous?