Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Skyguide prépare son avenir européen

06 févr. 2008, 12:00

Skyguide se prépare aux changements qui interviendront ces prochaines années avec le «ciel unique européen». La société suisse de contrôle aérien a présenté hier un plan en quatre volets qui met l'accent sur la sécurité.

Premier point, Skyguide veut regrouper dans une seule unité toutes les activités liées à la sécurité. Deuxièmement, la société veut «de toute urgence» augmenter la capacité de l'espace aérien suisse pour absorber la hausse prévue du trafic. Elle va engager et former 45 contrôleurs aériens supplémentaires.

Troisième point, Skyguide veut éliminer son déficit structurel. Si aucune mesure n'est prise, il s'élèvera à 240 millions en 2012. «Challenge 07», programme «d'amélioration de l'efficience» en cours de mise en ?uvre, diminuera les dépenses de 135 millions de francs. «D'autres mesures suivront», a fait savoir la société suisse de contrôle aérien. Le mandat fédéral confié à Skyguide prévoit des prestations «pour lesquelles l'entreprise ne reçoit pas de compensation adéquate», comme le contrôle aérien sur le sud de l'Allemagne et le nord de l'Italie. «La perte de gain s'élève à 65 millions», a regretté Daniel Weder, directeur général.

Dernier point, Skyguide va regrouper les prestations fournies sur les aérodromes régionaux et militaires au sein d'une filiale indépendante, qu'elle contrôlera à 100%.

Skyguide avait été critiqué après le crash d'Überlingen (D) qui avait fait 71 morts, dont 54 enfants, le 1er juillet 2002. Un seul aiguilleur travaillait la nuit du drame. Lors du procès à Bülach (ZH), le tribunal avait souligné que la collision entre un Tupolev et un Boeing de DHL ne se serait pas produite si deux contrôleurs avaient été présents. / ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias