Serrières stoppé par le brouillard et l'arbitre

Les «vert» ont connu un drôle de match hier soir face à Naters (1-1). Le brouillard et les décisions arbitrales sont venus semer la zizanie dans un affrontement que Serrières aurait pu remporter. Le pesant revers de samedi face à Meyrin (0-1) restait dans la gorge de Philippe Perret. Des changements semblaient inévitables. Hier, le technicien de Pierre-à-Bot a dû donner sa confiance à cinq nouveaux titulaires et a modifié quelque peu son dispositif. Greub figurait seul en pointe, histoire de donner davantage de poids à l'entrejeu.

10 avr. 2008, 12:00

Tout a plutôt bien débuté pour Serrières. Avec abnégation, David Rodal tentait un premier envoi du pied gauche en direction du but adverse. Le demi serriérois voyait sa frappe repoussée par la défense, mais sur son deuxième essai - du droit - il trouvait la faille magnifiquement. En une action de jeu, Serrières avait démontré son envie de bien faire, de mieux faire. «J'ai vu un Serrières comme je l'aime», assurait Philippe Perret. «Mon équipe s'est battue d'entrée, elle a marqué. Malheureusement, elle a gardé ses défauts habituels. Notamment sur les coups francs adverses.» Sur une balle arrêtée, Dugic récupérait le cuir seul aux cinq mètres. Un jeu d'enfant pour l'avant-centre haut-valaisan qui égalisait juste avant le thé.

Titanesques jusque-là, les conditions de jeu se sont empirées. A l'heure de jeu, le brouillard obligeait l'arbitre à interrompre la rencontre. Dès le deuxième retour des vestiaires, Romasanta osait contredire M. Gothuey et recevait un deuxième avertissement des plus sévères. «Petchon» retenait sa colère: «Nous avons joué à 10 contre 12. L'arbitre a montré que c'était un bon sergent-major dans l'armée mais qu'il n'avait rien à faire sur un terrain de foot. Il nous a sanctionné d'un jaune sur notre premier tacle. Le même tacle, côté Naters, est passé inaperçu.» Et cela a continué tout au long de la partie. Néanmoins, à dix, Serrières a réussi à conserver l'initiative du jeu, mais peut s'en vouloir d'avoir eu trop de déchets. Au final, les «vert» ont dû se contenter d'un point. Peu importe, la manière, hier, a plus compté que le reste. / JBE

SERRIÈRES - NATERS 1?1 (1-1) Pierre-à-Bot: 100 spectateurs. Arbitre: M. Gothuey. Buts: 7e Rodal 1-0. 45e Dugic 1-1. Serrières: Mollard; Noseda, Pellet, Bühler, Scarselli; Amato (77e Vauthier), Preisig, Rodal (46e Bart), Romasanta; Greub. Naters: D?Andrea; Imhasly, Pichel, Teichmann, Steiner (65e Amacker); Frutiger (83e Schnyder), Lochmatter, Henzen, Sieber, Markovic (68e Zurwerra); Dugic. Notes: alternance d?averses et de brouillard. A la 60e, le match est interrompu durant 20 minutes à cause du brouillard. Serrières joue sans Rupil (raisons professionnelles), Palmiste, Duraki (blessés), Basilis ni Jeanneret (surnuméraires). Naters est privé de Williner (blessé) et de Schmidhalter (absent). Avertissements: 4e Romasanta (jeu dur), 95e Bühler (jeu dur). Expulsion de Romasanta (63e, deuxième avertissement pour réclamation). Coups de coin: 6-4 (2-1).