Réservé aux abonnés

Sérénité à Mühleberg

Le syndic du village bernois et plusieurs commerçants ne s’inquiètent pas de l’arrêt de la centrale nucléaire.

16 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13258404

Du village de Mühleberg, impossible d’apercevoir la centrale nucléaire du même nom. Accoudée à l’Aar, elle se cache derrière une colline boisée, à un kilomètre de là. «Avec le temps, on a oublié son existence», avoue Martha (prénom d’emprunt), une habitante d’une vingtaine d’années de la commune de 3000 habitants, se rendant au travail le long de la route principale, bordée de la plupart des maisons du village. La centrale ne sera même plus qu’un souvenir dès 2034, quand le site aura été démantelé. Car sa fermeture définitive est prévue ce vendredi.

C’est à 12h30 que BKW appuiera définitivement...