Selon un sondage l'initiative de l'UDC devrait être acceptée

Si les Suisses avaient voté aujourd'hui, l'initiative de l'UDC sur le renvoi des étrangers criminels l'aurait emporté par 61,5% des voix, selon un sondage publié aujourd'hui par la «SonntagsZeitung». Le contre-projet du parlement aurait également eu de bonnes chances de passer.

17 oct. 2010, 18:18

Le texte de l'UDC est rejeté par 30% des personnes interrogées. Environ 8% n'ont pas encore d'avis. Le journal dominical pronostique un effritement du soutien à l'initiative d'ici la votation le 28  novembre prochain, mais le texte devrait continuer de recueillir une  majorité.

Le contre-projet qui prévoit également un durcissement en matière de renvoi mais dans les respect des droits de l'homme, a reçu le soutien de 46,3% des personnes interrogées contre 37,2% qui y sont  opposés. Compte tenu du nombre encore élevé de sans-avis, un «oui» reste possible.

A la question subsidiaire qui permet de trancher en cas de double «oui», l'initiative arrive de peu en tête: 46% des sondés préfèrent l'initiative de l'UDC et 45% se prononcent pour le contre-projet selon la «SonntagsZeitung».

Le sondage a été réalisé du 14 au 16 octobre auprès de 1011 personnes. Le taux d'erreur n'est pas précisé. /ats