Santé: les coûts du tabagisme atteignent des milliards de francs

Les coûts directs du tabagisme, comme les médicaments et les hospitalisations, s’élèvent à trois milliards de francs par an dans notre pays.
16 janv. 2022, 09:40
Les coûts directs, comme les médicaments et les hospitalisations, s'élèvent à trois milliards de francs par an. (illustration)

Hospitalisations, traitements médicaux ou encore arrêts maladie dus au tabagisme ont un coût élevé pour la société. L’Etat, les assurances sociales et l’économie doivent débourser chaque année entre quatre et six milliards de francs, selon les études citées.

Les coûts directs, comme les médicaments et les hospitalisations, s’élèvent à trois milliards de francs par an, soit 4% des dépenses de santé, selon les études citées aussi bien par les partisans que par les opposants à l’initiative sur le tabac, soumise au peuple le 13 février. C’est 363 francs par personne ou 1500 francs pour une famille de quatre personnes.

10 millions pour des publicités

Les coûts indirects que sont les arrêts maladie ou les pertes de production font eux moins l’unanimité. Le gouvernement estime qu’ils se situent entre un et deux milliards de francs, alors que les initiants avancent des montants allant jusqu’à trois milliards.

A titre de comparaison, les entreprises du tabac ont investi un peu moins de 10 millions de francs en 2020 pour des publicités diffusées dans la presse écrite et sur des affiches, d’après des études citées par les deux camps. Cela correspond à 0,2% des dépenses publicitaires totales en Suisse.

Aucun chiffre n’est en revanche disponible pour la publicité dans les points de vente et sur Internet, ainsi que pour le parrainage de festivals et les autres activités promotionnelles. Ces investissements pourraient s’avérer bien plus élevés. Peu d’interdictions de publicité frappent ces espaces pour le moment.

par Keystone - ATS