Réservé aux abonnés

Rassemblement de Pegida à nouveau interdit

07 août 2015, 15:32

Frauenfeld a refusé une nouvelle fois au mouvement anti-islamisation Pegida l'autorisation de manifester. La Ville invoque le risque de débordements en cas de contre-manifestation. La protection de la population prime sur la liberté d'expression et de manifester, explique l'exécutif du chef-lieu thurgovien.

Déposée par un membre du Parti de la démocratie directe (DPS), la demande concernait cinq manifestations de Pegida ("Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident"). Les rassemblements étaient prévus à Frauenfeld en présence des deux dirigeants allemands du mouvement Lutz Bachmann...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois