Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Quand les Alémaniques vont aux urnes

Les citoyens d’outre-Sarine se pencheront sur des enjeux locaux, notamment à Lucerne, où une initiative UDC vise à déplacer, chaque année, les requérants d’asile de commune en commune.

16 févr. 2016, 01:06
Sanierung des Daches der Kapellbruecke in Luzern am Mittwoch, 2. September 2015. Seit dem Brand im Jahre 1993 der Kapellbruecke wird das Dach nun nach gut 20 Jahren saniert. (KEYSTONE/Alexandra Wey) SCHWEIZ LUZERN KAPELLBRUECKE

Six cantons alémaniques sont appelés aux urnes le 28 février. Sous-enchère salariale, protection contre les crues et interdiction de danser sont notamment au menu, mais c’est surtout l’initiative de l’UDC lucernoise qui fait couler de l’encre.

Lucerne

Déplacer les requérants d’asile de commune en commune au moins une fois par an pour les empêcher de «prendre racine»: telle est l’une des principales exigences formulées par l’UDC dans une initiative soumise aux Lucernois le 28 février. Le texte controversé réclame aussi un droit de veto des communes pour l’installation de centres de réfugiés.

Sur le plan national, l’initiative populaire lucernoise «pour une politique d’asile proche des citoyens» s’est jusqu’à présent surtout illustrée par une partie de son contenu contraire à la Constitution. En mars 2015, le Tribunal fédéral a ainsi invalidé l’exigence d’installer les centres de requérants d’asile en dehors des zones à bâtir. Déposé au printemps 2013 déjà, le...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias