Prévoyance vieillesse: le Conseil des Etats balaie l'initiative "pour une AVS forte"

L'initiative "pour une AVS forte" a été rejetée mardi, par 33 voix contre 11 par le Conseil des Etats. L'initiative proposait d'augmenter les rentes de 10%.
07 août 2015, 15:30
Les hausses de rentes devront d'abord profiter aux personnes à bas ou moyens revenus

Le Conseil des Etats ne veut pas d'une hausse de 10% des rentes AVS. Il a rejeté mardi, par 33 voix contre 11, l'initiative "AVSplus: pour une AVS forte" des syndicats et de la gauche. La majorité bourgeoise préfère miser sur le projet global de prévoyance vieillesse.

L'initiative, déposée en décembre avec près de 112'000 signatures, veut revaloriser le poids de l'assurance vieillesse et survivants (AVS) dans le système des retraites. Les rentes versées actuellement s'étalent entre un minimum de 1170 francs par mois et un maximum de 2340 francs (3510 francs pour les couples).

Les mesures préconisées coûteraient beaucoup trop cher (environ 4 milliards) par rapport au bénéfice escompté, ont estimé plusieurs orateurs. Elles arrivent en outre à contre-temps et viennent parasiter la réforme "Prévoyance vieillesse 2020", a relevé Karin Keller-Sutter (PLR/SG). Konrad Graber a qualifié l'initiative de "produit hors sol, en dehors des réalités politiques".

Le texte passe au Conseil national, alors que le dernier mot appartiendra au peuple.