Réservé aux abonnés

Politique: une initiative veut pouvoir destituer les élus à Genève

Le 28 novembre, la population genevoise décidera si elle veut pouvoir démettre un conseiller d’Etat de ses fonctions.
02 nov. 2021, 00:01 / Màj. le 02 nov. 2021 à 06:50
KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI/A

Faut-il pouvoir destituer un conseiller d’Etat en exercice? C’est la question à laquelle la population genevoise est appelée à répondre le 28 novembre. Le projet prévoit une destitution pour incapacité durable d’exercer sa fonction, mais une loi d’application qui définit les modalités exactes doit encore être discutée et adoptée. Les cas de figure a priori concernés sont des maladies ou des accidents ayant un fort impact sur la santé.

C’est le seul acte parlementaire qui exige...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois