Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Pas question de toucher aux salaires à cause du franc

Johann Schneider-Ammann attendu au tournant.

24 janv. 2015, 00:01

L'économie attend du conseiller fédéral Johann Schneider-Amman des solutions pour amortir les conséquences du franc fort. Des baisses de salaire ne doivent être envisagées qu'en tout dernier recours par une entreprise, en cas de situations extrêmes. "Je ne veux en tout cas pas diminuer les salaires" .

La question est toutefois du ressort des partenaires sociaux, a tenu à dire le ministre de l'économie dans une interview proposée hier, en marge du Forum économique mondial (WEF) de Davos (GR). Selon le Bernois, il n'est cependant pas exclu que le montant des salaires soit reconsidéré pour maîtriser cette situation difficile. Les entreprises vont tout entreprendre pour rester concurrentielles et pour demeurer sur le marché. "C'est aussi ce que j'attends d'elles" , a-t-il déclaré. Elles doivent réduire les coûts en améliorant leur efficacité. Si cela permet de réduire les prix, c'est aussi le pouvoir d'achat qui est préservé.

Partenaires sociaux

En revanche,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias