Olympisme: Hollande au CIO en avocat de la candidature de Paris 2024

Profitant de sa visite en Suisse et de son passage à Lausanne, François Hollande s'est posé en farouche partisan du dossier devant le CIO.

16 avr. 2015, 19:43
Francois Hollande, left, President of France, and International Olympic Committee (IOC) president German Thomas Bach, right, talk together during a visit of the Olympic Museum, in Lausanne, Switzerland, Thursday, 16 April 2015. French President Francois Hollande attends a two-day official visit in Switzerland. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

François Hollande a profité de sa visite d'Etat en Suisse et de son passage à Lausanne pour plaider la cause de la candidature de Paris à l'organisation des Jeux olmypiques d'été de 2024. Le président français s'est posé en farouche partisan du dossier devant le CIO.

François Hollande s'est s'entretenu avec le président du Comité international olympique Thomas Bach alors que Paris a fait lundi un pas décisif vers cette candidature. Autour du chef de l'Etat pour cette rencontre au Musée olympique: Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français, et Tony Estanguet, triple champion olympique en canoë monoplace et membre du CIO.

Même si le président du CIO est tenu à une stricte neutralité, François Hollande entendait "simplement lui dire combien la France est attachée à cette candidature", indique son entourage. Paris, indique-t-il, compte faire prévaloir "les valeurs de l'Olympisme, de la jeunesse, de l'ouverture, de la liberté tout en offrant des conditions exceptionnelles pour l'accueil des sportifs".

La France qui réunira en décembre une conférence mondiale sur le climat pour laquelle elle nourrit de grandes ambitions, entend aussi donner "une couleur environnementale, écologique et verte à cet événement".

Dès novembre, le président Hollande avait pris les devants, passant outre les réserves exprimées dans un premier temps par la maire de Paris Anne Hidalgo, échaudée par deux échecs successifs de la capitale pour l'organisation des JO de 2008 (Pékin) et de 2012 (Londres). Paris devrait ainsi faire officiellement acte de candidature en juin, la désignation de la ville hôte des Jeux d'été de 2024 étant prévue à Lima en 2017. Outre la capitale française, Boston, Hambourg et Rome sont d'ores et déjà officiellement en lice.