Numérisation: les Suisses sont 67% à penser que la technologie améliore la qualité de vie

Les Suisses ne sont pas spécialement inquiétés par la numérisation, selon le Baromètre du Credit Suisse. Ils sont même nombreux à penser que la technologie améliore la qualité de vie.

04 déc. 2019, 16:41
/ Màj. le 05 déc. 2019 à 06:00
An employee uses a hand scanner to scan a barcode, pictured at the logistics center of the mail-order pharmacy Zur Rose in Frauenfeld, Canton of Thurgau, Switzerland, on November 17, 2016. The mail-order pharmacy Zur Rose sends pharmaceuticals to physicians and directly to individual customers when prescriptions are produced. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

La numérisation n’inquiète pas outre mesure les Suisses. D’après le Baromètre des préoccupations du Credit Suisse, ils sont 67% à penser que la technologie améliore la qualité de vie.

La crainte souvent évoquée de perdre prochainement son emploi du fait de la numérisation reste rare: à peine 10% estiment que leur poste sera probablement automatisé par un robot, une nouvelle technologie ou un logiciel d’ici cinq ans, indique le baromètre 2019.

Mais les Suisses sont conscients des risques des nouvelles technologies. Quatre sur cinq pensent que la collecte de données associées à la numérisation facilite la manipulation par des sociétés privées et peut renforcer le contrôle de l’Etat.

Pour une majorité, les nouvelles technologies rendent la société plus agréable (75%), mais aussi plus vulnérable (72%). Un Suisse sur trois se sent «dépassé par la mutation technologique».