Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Naturalisation facilitée à la trappe

22 janv. 2009, 04:15

Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a annulé la naturalisation facilitée accordée à un Kosovar qui avait épousé une Suissesse. La rapidité de son divorce puis de son remariage avec une compatriote laisse supposer une naturalisation abusive.

Deux mois après son divorce, l'homme avait épousé l'ex-femme de son frère, une compatriote pour qui il avait ensuite déposé une demande de naturalisation facilitée. Son empressement avait mis la puce à l'oreille tant des autorités lucernoises que de l'Office fédéral des migrations (ODM).

D'autant que l'ex-épouse suisse n'avait pas attendu longtemps après le divorce pour épouser le cousin de son ex-mari, qui était venu en Suisse et qui avait sollicité le droit au regroupement familial pour les cinq enfants nés d'un précédent mariage avec une compatriote kosovare.

Le Tribunal administratif fédéral relève que cette Suissesse avait conclu entre 1990 et 2001 quatre mariages avec des Kosovars, tous originaires du même village. Ce qui ne fait que confirmer les suspicions d'abus générés par l'attitude de son ex-mari, qui avait cumulé en quelques années mariage, divorce et remariage. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias