Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Mesure thérapeutique pour le pirate de l'air éthiopien qui avait atterri à Genève

Le Tribunal pénal fédéral a condamné le pirate de l'air éthiopien qui avait détourné un avion en février 2014 et atterri à Genève. Le copilote devra suivre un traitement thérapeutique.

09 mai 2016, 16:33
Le pirate de l'air éthiopien a été condamné à une mesure thérapeutique ferme.

Agé d'une quarantaine d'années, l'homme répondait des accusations de séquestration, d'enlèvement et d'entrave à la circulation publique. Les juges du Tribunal pénal fédéral (TPF) ont ainsi suivi le Ministère public de la Confédération.

L'homme suit déjà une thérapie sous forme de mesure institutionnelle anticipée, à la prison de la Tuilière à Lonay (VD). Il n'était pas présent lundi à Bellinzone lors du verdict.

Par son comportement, il a mis en danger l'intégrité corporelle et la vie des passagers, a indiqué la juge dans son verdict. La menace était concrète, mais le co-pilote a tout entrepris pour poser l'appareil sans dommage en Suisse, a-t-elle toutefois souligné.

Le psychiatre qui a établi son expertise a parlé de schizophrénie et de paranoïa, évoquant la nécessité que l'homme soit placé "plusieurs années en milieu fermé". Malgré des avis d'experts divergents sur certains points, la cour a estimé qu'il devait être traité dans un établissement idoine, désignant Genève comme canton responsable de l'exécution de la peine.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias