Médias: la radio-télévision romanche RTR supprimera dix postes

Dans le cadre des opérations d’économie de la SSR, la branche romanche de la radio-télévision nationale devra elle aussi réduire ses effectifs. Elle passera de 138 à 128 postes en 2024.
07 oct. 2020, 13:10
La branche romanche de la SSR réduira ses effectifs de 10 postes d'ici 4 ans.

Comme les autres entreprises de la SSR, la radio-télévision romanche (RTR) doit réaliser des mesures d’économies et supprimer des emplois. Le nombre de postes y baissera de 138 à 128 d’ici à 2024. Les dix postes concernés doivent être biffés à travers le non-remplacement de départs naturels.

Le budget de la RTR devra baisser de 1,5 million de francs en quatre ans. Il passera de 25 à 23,5 millions de francs, indique mercredi l’entreprise basée à Coire.

A lire aussi : Médias: la SSR va supprimer 250 postes d’ici à 2024

Mardi, les trois grandes soeurs alémanique, romande et italophone de la RTR ont annoncé leurs propres mesures d’économies. La SRF veut supprimer 211 postes, la RTS 50 à 65 postes et la RSI 45 postes. Au total, la Société suisse de radiodiffusion (SSR), doit économiser 50 millions de francs d’ici à 2024 pour parer aux effets de la baisse publicitaire et de la pandémie.