Manifestation: la police disperse des opposants à une réunion de l’UDC à Bâle

Tensions autour d’une réunion de l’UDC à Bâle. Un groupe de manifestants a tenté de s’opposer à cette réunion qui avait lieu en plein air. La police a fait usage de balles en caoutchouc.
21 mai 2022, 11:44
Les policiers se sont efforcés de tenir à distance du stand de l'UDC les contre-manifestants.

La police, mobilisée en nombre, a fait usage de balles en caoutchouc pour disperser une quarantaine de contre-manifestants qui s’opposaient samedi matin à Bâle à un rassemblement de l’UDC. Le conseiller fédéral Ueli Maurer notamment participait à celui-ci.


Les policiers se sont efforcés de tenir à distance du stand de l’UDC la quarantaine de contre-manifestants issus du groupement «Basel Nazifrei» (pour un Bâle sans nazis), pour la plupart cagoulés, a constaté une journaliste de Keystone-ATS.

Comme deux avertissements de la part de la police n’ont pas été entendus, elle a tiré des balles en caoutchouc, a annoncé le département de justice et police de Bâle-Ville. Peu après, les manifestants se sont dispersés.

Le parti conservateur avait organisé son rendez-vous à l’enseigne de «SVP bi de Lüt in Basel» (l’UDC proche des gens à Bâle). Le bain de foule réunissait, outre Ueli Maurer, des personnalités comme la conseillère nationale Magdalena Martullo-Blocher (GR) ou son collègue zougois du National Thomas Aeschi. Quelque 150 personnes étaient rassemblées autour du stand de l’UDC.

par Keystone - ATS