LRTV: peut-être le résultat le plus serré de l'histoire

Le résultat des votations sur la redevance TV et radio pourrait bien s'avérer le plus serré de tous les temps, avec seulement 3700 voix d'écart pour le "oui".
07 août 2015, 15:31
La barrière de rösti, mais aussi un clivage villes/campagnes, a marqué le scrutin sur la LRTV.

En 2002, la votation sur l'initiative de l'UDC contre les abus dans l'asile avait aussi été très serrée. Elle avait été rejetée à 50,1%, soit 4208 voix. En 2009, le passeport biométrique avait, lui, été accepté à 50,1%, ou 5700 voix.

En 2014 également, une très mince majorité, 50,3% avait accepté l'initiative de l'UDC sur l'immigration de masse. Quelque 19'300 bulletins avaient fait la différence. En 2012, 50,6% des votants avaient accepté l'initiative sur les résidences secondaires, soit une différence de quelque 30'000 bulletins.

Voici d'autres votations qui se sont soldées par des résultats extrêmement serrés:

- la 2e réforme de l'imposition des entreprises (2008): 50,5% pour le "oui". Différence de 20'000 bulletins environ.

- la loi sur le travail (2005): acceptée à 50,6%. Différence de 23'000 voix environ.

- l'initiative populaire "pour des services postaux pour tous" (2004): rejetée à 50,2%. Différence de 11'000 voix environ.

- l'adhésion à l'Espace économique européen (1992): rejetée à 50,3% de "non". Différence de 24'000 voix environ.

- la loi sur les étrangers (1982): rejetée à 50,4%. Différence de 10'000 voix environ.

- l'initiative "pour la protection des locataires et des consommateurs" (1955): rejetée à la majorité des cantons, malgré 50,2% de oui et une différence de 11'000 voix environ.

- l'initiative "pour le retour à la démocratie directe" (1949): acceptée à 50,7%. Différence de quelque 8000 voix.