Réservé aux abonnés

L’hôtellerie ne craint pas le Brexit

Certains analystes s’attendent même à une hausse des nuitées des voyageurs britanniques.

27 mars 2019, 00:01
DATA_ART_12748298

Le Brexit n’inquiète pas les milieux touristiques suisses, au contraire: la clientèle britannique, fidèle et volontiers prodigue, devrait continuer à affluer dans les Alpes helvétiques, grâce notamment au fait que la Suisse a pris les devants politiquement avec le Royaume-Uni.

«J’entrevois un impact plutôt positif lié en Brexit», a déclaré l’ambassadeur Nicolas Bideau, directeur de Présence Suisse. «Nous avons un coup d’avance (réd: par rapport à l’Union européenne), car nous avons conclu, avec le Royaume-Uni, des accords bilatéraux anticipés, qui garantiront, par exemple, la libre circulation ...