Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les Verts veulent regagner des sièges aux élections fédérales

Lors des élections fédérales de cet automne, les Verts veulent regagner des sièges tant au Conseil National qu'au Conseil des Etats.

17 janv. 2015, 12:21
Die CVP-Familieninitiative wird abgelehnt an der Delegiertenversammlung der Gruenen Partei der Schweiz im Hotel Engel in Liestal am Samstag, 17. Januar 2015. (KEYSTONE/Georgios Kefalas)

Les Verts suisses veulent regagner des sièges aux élections fédérales de cet automne. Ils ont lancé samedi leur campagne électorale lors de leur assemblée des délégués à Liestal (BL).

Lors des élections fédérales de 2011, les Verts ont perdu 5 de leurs 20 sièges. Le baromètre électoral de la SSR prévoit une baisse des électeurs de 8,4 à 7,3%. Mais le parti entend gagner des sièges tant au Conseil national qu'au Conseil des Etats.

La coprésidente Regula Rytz estime que le parti est en forme: les Verts n'ont pas seulement donné la direction politique après l'acceptation de l'initiative du 9 février contre l'immigration de masse, mais aussi en matière de politique énergétique et d'aménagement du territoire notamment.

L'année dernière, le parti a au total conquis 5 sièges supplémentaires dans des parlements cantonaux et conservé 2 sièges dans des exécutifs cantonaux.

Pour un gouvernement sans UDC

Les Verts veulent étendre leur influence. Regula Rytz souhaite une coalition de la responsabilité tant au Conseil fédéral qu'au Parlement. Seule une telle coalition permet de trouver des solutions aux problèmes brûlants du moment, selon elle.

Si la Suisse veut avancer, il lui faut non plus une concordance mathématique au Conseil fédéral, mais une concordance sur le fond, c'est-à-dire un Conseil fédéral sans l'UDC. En ayant remis en cause les valeurs de la démocratie, l'UDC s'est décidée pour l'opposition et pas pour la responsabilité gouvernementale, a estimé Mme Rytz.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias