Les ventes de voitures ont reculé en juillet

Les ventes de voitures neuves en Suisse ont reculé en juillet, avec un repli de 3,2% à 24'998 unités.

06 août 2012, 13:00
FILE - In this Feb.19, 2008 file photo Citroen cars park outside the Aulnay sous Bois factory, near Paris, France.  French car maker PSA Peugeot Citroen unveils Thursday July, 12, 2012,  cost-cutting measures that includes several thousand job-cuts. The maker of the popular Peugeot 207 hatchback is trying to save euro 1 billion ($1.2 billion) this year as it struggles to compete in Europe's fiercely competitive car market particularly amid a slump in sales in the recession-hit south of Europe. (AP Photo/Jacques Brinon, File)

Les ventes de voitures neuves en Suisse ont reculé en juillet, avec un repli de 3,2% à 24'998 unités. Cette correction était attendue après le record du mois précédent, lié à l'influence de l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur le CO2 le 1er juillet.

Les importateurs ont immatriculé le maximum possible de véhicules avant l'arrivée de cette loi, qui permet à la Confédération de les sanctionner financièrement pour les voitures à trop fortes émissions polluantes par rapport aux dernières prescriptions.

Reste que les affaires demeurent à un bon niveau puisque le cumul des véhicules vendus depuis le début de l'année atteint 202'308 unités. Cela représente une hausse de 9,8% par rapport aux sept mêmes mois de l'an passé, selon les chiffres publiés lundi par l'association des importateurs helvétiques d'automobiles auto-suisse.

La plupart des principales marques sont en nette baisse en juillet: Volkswagen (-9% à 3079), Renault (-24,7% à 1436), Ford (-17,1% à 1398), Mercedes (-5,4% à 1325), Skoda (-11,3% à 1277) et BMW (-15% à 1247). Certaines ont tiré leur épingle du jeu, à l'instar de Toyota (+60% à 1056), Audi (+36,7% à 1862) et Opel (+15,1% à 1446).

Auto-suisse précise que les chiffres sont toutefois quelque peu biaisés, et que ce sera le cas pendant un bon moment. Car elle estime qu'environ 12'000 automobiles ont été immatriculées en juin seulement pour une courte durée pour éviter l'ordonnance sur le CO2; ces unités seront vendues réellement ces prochains mois mais n'apparaîtront plus dans les statistiques.