Les trains suisses sur la bonne voie, une balade sous LSD, les stations qui reprennent des couleurs, l'actu suisse vue du reste du monde

Les médias internationaux se sont intéressés à la Suisse cette semaine. Au menu du jour, les trains suisses sont "à l'heure", Bâle est une ville psychédélique et les stations suisses reprennent des couleurs.

27 avr. 2018, 11:18
La revue de presse "made in switzerland": l'actu suisse vu du reste du monde.

Comme chaque semaine, nous effectuons un tour d’horizon des médias étrangers pour découvrir ce que l’on pense ailleurs de la petite Helvétie.

Les trains suisses sur la bonne voie

Alors que des grèves à la SNCF perturbent le trafic en France, Le Monde s’intéresse aux pays où le système ferroviaire y est bien développé. 
Pour ce faire, le quotidien français mobilise deux exemples : le Japon et la Suisse. En effet, les trains y seraient toujours à l’heure.

 

 

«Qu’elles soient privées, semi-publiques ou publiques, comme au Japon, ou détenues à 100 % par l’Etat, comme en Suisse, les compagnies de chemins de fer nippones et helvétiques affichent des performances à faire pâlir d’envie la SNCF, notamment en termes de qualité de service», complimente-t-il. 

Des substances chimiques vers la Syrie

Cette semaine, le SECO confirmait une information de la RTS selon laquelle la Suisse a bien autorisé l'exportation vers la Syrie d'isopropanol, une substance qui peut entrer dans la fabrication d'armes chimiques en 2014.

Une information qui n’a pas échappé au quotidien belge Lesoir. «Des exportations de ce même agent chimique depuis la Belgique ont déclenché l’ouverture d’une enquête sur d’éventuelles exportations illégales de trois sociétés belges», compare-t-il. Et le journal belge de rappeler que cette substance peut être utilisée pour composer le gaz neurotoxique sarin.

Bâle, ville psychédélique

Le LSD a été découvert il y a tout juste 75 ans. C'est en effet le 16 avril 1943 à Bâle que le chimiste suisse Albert Hofmann a découvert les effets hallucinogènes de cette substance indissociable du mouvement psychédélique des années 1960. 

L’occasion pour le quotidien d'information britannique The Guardian, de parler de cette découverte et de la ville qui «porte avec fierté son histoire psychédélique». Bâle commémore chaque année la découverte d’Albert Hofmann.

 

 

C’est le Bicycle Day. Un événement qui fait écho à la seconde fois où le chimiste a testé la substance, en retraçant un parcours bien précis. «Comme je l’ai compris plus tard, j’en ai ingéré 5 fois trop, disait-il alors. C’était un voyage horrible. Ma moto semblait geler sur place, mon voisin d’ordinaire sympathique s’était transformé en sorcier maléfique». Quelques heures plus tard, le chimiste se sentait «merveilleusement bien». 

Le Magic Pass pour faire «redécoller les sports d’hiver»

Le Magic Pass – l'abonnement de saison à prix cassé pour 25 stations de ski – a tenu ses promesses après sa première année de lancement. Il a séduit quelque 85'000 skieurs. Le quotidien français Le Dauphiné Libéré s’intéresse à ce regain d’intérêt à l’égard des stations de ski.

 

 

L’abonnement, «censé faire redécoller les sports d’hiver dans ce pays qui les a inventés, a permis une hausse de 48% de fréquentation dans les domaines concernés», écrit-t-il. Et de préciser encore que la nouvelle mouture du Magic Pass, lancée en mars, a déjà trouvé quelque 91'000 preneurs.