Les traditionnels bouchons des Fêtes sont en vue

Bouchons et ralentissements seront au menu de certains axes routiers et alpins durant les fêtes de fin d’année.

21 déc. 2019, 13:06
/ Màj. le 21 déc. 2019 à 18:14
 L'axe nord-sud sur l'A2 au niveau du tunnel du Gothard est encombré par le trafic.

Les routes alpines et certains tronçons ferroviaires sont à nouveau pris d’assaut par les amateurs de sports d’hiver. Bouchons et ralentissements ont été samedi le lot des automobilistes sur certains axes routiers et alpins.

La patience des automobilistes voulant emprunter la navette train au tunnel de la Vereina (GR) a notamment été éprouvée: le temps d’attente atteignait trois heures à la station de chargement de Selfranga vers 16h00, selon la carte en ligne du TCS.

L’Office fédéral des routes (OFROU) avait classé la ligne de la Vereina à Klosters-Selfranga parmi les points potentiellement critiques.

À la ligne de ferroutage de la Furka à Realp, le temps d’attente se montait à une trentaine de minutes samedi après-midi. Certains cols étant en fermeture hivernale, l’OFROU prévoyait un report du trafic sur les tronçons transalpins et vers les lignes de ferroutage.

Accident sur l’A1

Devant le portail nord du tunnel du Gothard, sur l’A2 en direction du sud, la file s’étirait sur environ 5 km, ce qui correspond à un temps d’attente de 50 minutes. Sur l’A1, entre Luterbach (SO) et Kriegstetten (SO), un accident impliquant plusieurs véhicules dans la matinée a engendré un bouchon de huit kilomètres, correspondant à un temps d’attente de 30 minutes.

L’OFROU avait mis en garde contre une surcharge temporaire des diverses routes des vallées latérales valaisannes, de l’Oberland bernois et des Grisons et de possibles temps d’attente aux douanes d’Au, de Koblenz, de St. Margrethen et de Thayngen.

Trafic ferroviaire partiellement assuré

Le trafic ferroviaire n’était lui que partiellement assuré entre Chiasso (TI) et Milan ainsi qu’avec la France, en raison de grèves du personnel des chemins de fer. Les liaisons régionales ont été particulièrement touchées. Les trains longue distance circulaient eux normalement en Italie.

Les CFF sont de leur côté parés pour la grande affluence. Des wagons supplémentaires sont en général prévus au cas par cas durant la période des fêtes de fin d’année.