Les Suisses sont les plus fortunés du monde, selon une étude

Loin devant les Etats-Unis, la Suisse trône en première place du classement en termes de fortune par habitant. Paradoxalement, les ménages helvétiques affichent aussi l'endettement le plus élevé dans le monde.

23 sept. 2014, 13:09
Côté fribourgeois, l'heure est aux perquisitions et à l'examen des comptes de l'institution de prévoyance, a indiqué lundi le Ministère public fribourgeois, qui a été alerté au printemps.

Les Suisses sont toujours les plus riches en termes de fortune par habitant, même si le patrimoine privé stagne en comparaison internationale. Paradoxalement, les ménages helvétiques affichent aussi l'endettement le plus élevé dans le monde.

Les actifs financiers nets par habitant ont atteint 146'540 euros (environ 176'800 francs) en Suisse l'an dernier, contre 141'890 euros en 2012, selon le Global Wealth Report de l'assureur Allianz publié mardi. Bien que ce montant évolue faiblement comparé à la moyenne mondiale, la Suisse conserve la première place du classement, loin devant les Etats-Unis (119'570 euros).

Valeur record

Les actifs financiers bruts par tête ont eux augmenté de 5,3% en Suisse en 2013, à 204'000 euros. Dans le monde et en valeur absolue, ce montant a atteint un nouveau record, à 118'000 milliards d'euros, soit une progression de 9,9% sur un an, selon ce classement qui analyse le patrimoine et l'endettement des ménages dans plus de 50 pays.

L'évolution positive des marchés des actions au Japon, aux Etats-Unis et en Europe constitue le principal moteur de cette croissance. Le patrimoine sous forme de titres a augmenté de 16,5%, dépassant désormais les niveaux atteints avant la crise financière.

En Suisse, la situation patrimoniale des ménages ne se caractérise pas seulement par une épargne élevée, relève Allianz dans son communiqué. Elle affiche également un fort endettement. Nulle part ailleurs dans le monde, la charge de la dette privée par habitant n'est aussi importante. Elle se monte à 75'490 euros en moyenne.