Les Suisses recyclent 40’000 tonnes de PET par an, c’est bien, mais peut mieux faire

Chaque année, 40’000 tonnes de PET sont recyclées en Suisse. Soit 80% des bouteilles mises en circulation. Le Conseil fédéral voudrait faire grimper ce taux. Non pas par une nouvelle loi, mais en informant et en sensibilisant.

20 nov. 2019, 12:05
Pour le Conseil fédéral, trop de bouteilles en PET finissent encore dans les poubelles réservées au plastique.

Un nombre toujours plus grand de bouteilles en PET échappe au recyclage en atterrissant dans des containers de collectes mixtes de plastique. Pour éviter ces pertes, le Conseil fédéral veut encore mieux informer et sensibiliser la population.

En Suisse, le recyclage des bouteilles en PET pour boissons est un succès. Le taux de recyclage atteint plus de 80%, ce qui représente environ 40’000 tonnes par année. Cette collecte séparée permet de fabriquer des produits recyclés de qualité et il est important que toutes les bouteilles aboutissent dans la collecte séparée pour PET, relève un rapport approuvé mercredi par le Conseil fédéral.

 

 

Mais à cause des offres du secteur privé pour la collecte mixte des déchets plastiques, de plus en plus de bouteilles en PET échappent aux containers dédiés au PET. Des mesures sont donc nécessaires, estime le Conseil fédéral. Mais il veut essentiellement agir en informant et en sensibilisant mieux la population en accord avec la branche concernée.

En revanche, aucune nouvelle réglementation n’est nécessaire. L’économie doit continuer à disposer d’une marge de manœuvre aussi grande que possible avec le soutien actif de la Confédération, conclut le rapport. La Suisse pourra aussi reprendre certains aspects de la stratégie de l’Union européenne en matière de plastique et élaborer ses propres solutions.

Circuit fermé

La fabrication de nouvelles bouteilles à partir de bouteilles en PET recyclées est intéressante écologiquement parlant. Une nouvelle bouteille est produite à partir d’une bouteille usagée et le recyclage se fait en circuit fermé.

Ce rapport fait suite à un postulat du Conseil des Etats déposé par Robert Cramer (Verts/GE). Le Genevois demandait au Conseil fédéral des mesures pour garantir la qualité du système de recyclage du PET en Suisse.