Les Suisses mangent 2200 tonnes de myrtilles par année

Les Suisses sont très friands de myrtilles et les chiffres le prouvent. En dix ans, leur consommation de ce petit fruit a quadruplé.

26 sept. 2014, 13:28
Huckleberries of the "Berkeley" variety in a test cultivation at the research station Changins-Waedenswil ACW - a public agricultural research institute of the Swiss Federal Office for Agriculture (FOAG) - in Conthey in the canton of Valais, Switzerland, pictured on July 29, 2009. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Die Heidelbeersorte "Berkley" in einem Testanbau an der Forschungsanstalt Agroscope Changins-Waedenswil ACW, der landwirtschaftlichen Forschungsabteilung des Bundesamtes fuer Landwirtschaft, in Conthey, Kanton Wallis, aufgenommen am 29. Juli 2009. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Les Suisses mangent toujours plus de myrtilles. La consommation de cette baie, fraîche et apprêtée, a plus que quadruplé en dix ans, passant de 500 tonnes par an en 2004 à 2200 tonnes actuellement. La production en Suisse a suivi le mouvement et a doublé au cours des cinq dernières années.

Le développement de cette culture en Suisse a été possible grâce au développement de techniques agricoles et la création de nouvelles variétés, a indiqué le centre de recherche agronomique Agroscope dans un communiqué vendredi. Les surfaces cultivées en Suisse sont même passées de 40 à 75 hectares en cinq ans.

En mangeant des myrtilles, les Suisses font quelque chose pour leur santé. Selon Agroscope, ces baies sont très riches en vitamines et en fibres, des propriétés, ce qui contribuent à leur popularité croissante en Suisse.

Cette baie est particulièrement prisée en Amérique du Nord. Alors que les Suisses consomment 50 grammes de myrtilles fraiches par personne en moyenne par an, la consommation grimpe à 600 grammes sur le nouveau continent. Agroscope s'attend à ce que la consommation continue d'augmenter en Suisse.