Réservé aux abonnés

Les futurs ingénieurs suisses n'ont plus vraiment la bosse des maths

L'idée d'un test d'entrée aux écoles polytechniques fait son chemin.

09 févr. 2013, 00:01
data_art_6795035.jpg

Le théorème de Pythagore, ça vous dit quelque chose? Pour un futur ingénieur, calculer la longueur des côtés d'un triangle rectangle ne devrait plus être un casse-tête. Et pourtant! A en croire le conseiller national vaudois Jacques Neirynck, une bonne part des étudiants qui s'inscrivent aux cours de première année d'une école polytechnique fédérale (EPF) ont de graves lacunes à ce niveau. Par voie de motion, le démocrate-chrétien lance l'idée d'un test d'entrée aux EPF portant sur les connaissances en mathématiques.

Déposée en décembre, la motion Neirynck charge le gouvernement de mandater l...