Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

«Les données clients sont une mine d’or»

Après six mois aux commandes des restaurants suisses, le patron de McDonald’s, Jacques Mignault, livre sa stratégie.

11 nov. 2017, 00:27
Jacques Mignault, Mitte, Managing Director McDonaldÕs Schweiz nach einer Medienkonferenz in einem McDonaldÕs in Zuerich am Donnerstag,9. November 2017.  (KEYSTONE/Walter Bieri) SCHWEIZ MK MCDONALDS GESCHAEFTSGANG LADENKONZEPT

Dans une branche de la restauration en pleine mutation, bousculée par la numérisation et des consommateurs toujours plus mobiles, la chaîne de restauration rapide McDonald’s veut se réinventer. Au menu: une fonction de commande de repas sur application smartphone et un service aux petits oignons, à la sauce high-tech. Avec au passage un coup de chiffon sur une image encore écornée.

Le point avec Jacques Mignault, ex-chef opérationnel pour le Canada, devenu directeur pour la Suisse en avril, après 43 ans de carrière auprès de la marque.

Voilà six mois que vous avez succédé à Harald Hunziker à la tête des 166 restaurants du groupe en Suisse. Comment voyez-vous la suite?

Ma première mission a été de comprendre un marché très différent de ce que je connaissais. Car si le Canada et la Suisse ont certains traits communs, comme les particularités régionales et linguistiques qui les caractérisent, ce sont deux...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias